Le passage du berceau au lit : les choses à faire et à ne pas faire

Le passage du berceau au lit est un moment excitant. Votre enfant va-t-il vite s'y habituer ? Est-ce le bon moment ? Nous vous avons regroupé quelques conseils pour vous aider.

À partir de 3 ans

Généralement, les enfants peuvent dormir dans un grand lit dès l'âge de 3 ans. Ce n'est bien sûr pas une obligation, chaque enfant suit son propre rythme.

Instaurez des règles claires

Il est important que votre enfant comprenne bien les règles qui s'appliquent pour un lit plus grand. Que le fait qu'il soit désormais possible d'en descendre ne signifie pas pour autant qu'il doive le faire 50 fois par nuit, par exemple. Instaurez donc des règles claires. Soyez également conscient(e) qu'une phase de transition est tout à fait normale. Ne planifiez donc pas ce changement à un moment où vous avez besoin de beaucoup de sommeil.

Mauvais dormeurs

Avoir un mauvais dormeur peut être pénible, mais ne le faites pas passer à un lit plus grand en pensant qu'il y dormira peut-être mieux. Ce faisant, vous fournirez en effet à votre enfant déjà agité toute une série d'activités qu'il trouvera plus intéressantes que de dormir : descendre du lit, se promener, aller voir papa et maman, observer les jouets dans la chambre... Veillez donc à ce que votre enfant ait déjà acquis un bon rythme de sommeil avant de le faire changer de lit.

Impliquer votre enfant

Pour les enfants, avoir un grand lit représente souvent un événement important. Ils attendent cela avec impatience, du moment de l'annonce à celui où ils peuvent enfin s'y allonger. Entretenez ce bon accueil en impliquant votre enfant dans le processus de transition. Laissez-lui par exemple choisir le nouveau linge de lit. N'en parlez pas non plus constamment, de manière à ce qu'il ne nourrisse pas de trop grandes attentes. Expliquez-lui que son lit sera plus grand, mais que c'est la seule chose qui va changer et qu'il dormira aussi bien qu'avant.

Découvrez nos autres articles ici